Logo JudgeHype
World of WarcraftDiablo 3Diablo ImmortalHearthstoneOverwatchHeroes of the StormStarCraft 2
Destiny 2Warcraft IIIDiablo 2StarCraft RemasteredDiabloFilm
Découvrez les avantages de JudgeHype Premium
Tous les sites du réseau
571 visiteurs en ligne

Articles > Half-Life 2 : le test

Half-Life 2 : le test

Encore un test d'Half-Life 2 vous direz-vous, qui plus est près d'un mois après sa sortie. L'intérêt (qui a dit aucun ?!?) ? Faire un test à chaud, dès la sortie, et à froid, soit après un mois, permettant de juger la qualité du jeu sur plusieurs heures de jeu étalées. Alors, jeu de l'année dans sa catégorie ?

Mardi 16 Novembre, 17h30 : je viens de réussir à activer Half-Life 2. Les serveurs de Steam sont surchargés, mais à force de persévérance, on y est. Le jeu se lance, que c'est long (et ce n'est pas qu'une impression). Malgré une bonne config (P4C 3GHz bus 800MHz, 1Go de ram, Radeon 9800XT, DD 120Go 7200t/min), le jeu met tout de même 1 minute 38 secondes et 65 millisecondes (j'ai chronométré) pour se charger, et ceci en passant le logo VALVe et en ayant défragmenté et optimisé mon ordinateur la veille en vue de l'événement.

Enfin, on pardonne VALVe et on clique sur nouvelle partie. On commence avec une cinématique où l'on retrouve notre ami G-Man (vous savez, l'homme à la mallette qui vous colle au basque durant tout le premier opus). Et là, on se dit : "Ouaaaa ! C'est beau !". Ce visage d'une extrême finesse et doté d'expressions hyperréaliste vous laisse sur votre derrière. Heureusement que je joue assis... Cette petite vidéo servant d'introduction laisse augurer du meilleur pour la suite.


Impression à chaud

La vidéo se termine, cela fait près de 10 minutes que le jeu le plus attendu depuis l'apparition de cette distraction tourne sur mon PC. Je commence à jouer. VALVe et les journalistes spécialisés n'ont pas menti ! C'est diablement beau ! Les textures photo-réalistes sont sublimes, chaque détail est d'une qualité graphique rare. Je suis dans la gare, je marche, j'observe tous les détails, les trains, hommes, valises, écrans de télé, rien n'a été délaissé, tout a été travaillé. Je continue ma marche et je sors de la gare pour arriver dans City 17. L'extérieure donne un aspect encore plus grandiose au graphisme. Bon, c'est pas tout mon petit Exy, ressaisis-toi et joue un peu.

Je recommence ma marche, je cours à travers la ville. Puis, à bout d'un certains temps j'acquiers mes premières armes : mon petit pétoire et mon pied de biche. Ca y est, on va commencer les choses sérieuses. VALVe a bien pensé son coup : on est tranquille au début et on admire le paysage, puis une fois bien rentré dans le jeu, l'action commence.

Les sensations sont les mêmes que dans Half-Life 1. Le gameplay n'a pas changé. Un ennemi, clic gauche, headshot, du sang gicle tandis que son cadavre tombe des escaliers. Le réalisme est bluffant. Effectivement, VALVe n'a pas seulement pondu un moteur graphique exceptionnel, son moteur physique l'est tout aussi. Chaque objet possède son propre poids, chaque objet réagit comme dans la réalité. Chapeau bas. Allez, on se remet de ce "choc" et on continue.

Une énigme, facile, ponctue les phases de shoot. Allez hop, je la résous, je continue, je marche. Je marche, je tire, je remarche, je retire, je reremarche, je reretire, je rerere... Non ! Je passe au chapitre suivant. Je m'imagine à nouveau devoir marcher, non cette fois tout se déroulera sur un aéroglisseur. Allez, c'en est assez pour aujourd'hui, je vais me coucher, le cœur léger.

Mercredi, petite journée de cours. Heureusement, j'ai toute l'après-midi pour me défouler à bord de mon aéroglisseur. Les sensations de la veille sont toujours là, le plaisir aussi, la beauté me surprend encore et toujours. VALVe nous avait promis un bon jeu, c'est ma foi vrai. Allez, petite conclusion de ces impressions à chaud : excellent. Le jeu est excellent ! Bon, le "je marche, je tire, je marche" ne lasse pas encore ! Les chapitres avec le buggy et l'aéroglisseur sont funs, le jeu est bourré d'action. Les graphismes sont excellents, le moteur physique aussi. HL² ne me déçoit pas... pas encore ! C'est ce qu'on appelle l'euphorie d'une sortie ;)


Impression à froid

Ainsi se déroula chaque soir de la semaine, heureux de jouer devant ce jeu exceptionnel. Exceptionnel ? A vrai dire, plus le temps passe, moins j'en suis sûr ! Faut dire, l'excitation de la sortie passée, je commence à découvrir les défauts. Le jeu est linéaire, trop linéaire. On est constamment guidé. Le jeu est comme ça et pas autrement. Autre défaut, l'IA. Je joue en mode hard et par moment les ennemis ne sont pas bien fute-fute. Ils restent sous les balles, n'ont aucune stratégie d'attaque... Sur ce point là, Far Cry remporte la palme face à Half-Life 2. Je décide de faire une pause. Pause qui durera 1 semaine entière.

Un samedi, je relance Half-Life 2. Et, après une heure de jeu, je remarque que j'ai terminé le chapitre que j'avais commencé plus un en entier ! C'est facile, trop facile ! Je suis déçu, déçu en constatant qu'après tant d'attente le jeu ne soit pas parfait. Je suis d'autant plus déçu qu'en plus de ne pas être parfait, le jeu n'est pas original ! C'est exactement Half-Life 1, sauf que l'histoire est la suite du premier opus et les graphismes sont mieux. Les armes sont les mêmes (mis à part le gravity gun, excellente idée qui procure un plaisir fou), le principe le même (quoique pour une FPS, on peut difficilement faire original). On notera tout de même un effort pour éviter que le joueur ne s'ennuie : il y a toujours de l'action et de nombreux véhicules ponctuent l'aventure. Quant au scénario, celui-ci aurait mérité plus de rebondissements (ils auraient pas s'inspirer de celui-ci qui a entouré le développement du jeu, cf. article précédent).

De plus, je n'en ai pas parlé jusqu'à présent, mais il aura fallu attendre le 1er Décembre pour découvrir un mode multijoueur pas fini ! Seulement 2 cartes jouables sur des serveurs qui laggent... Heureusement que les mises à jours se font via Steam de façon automatique à chaque redémarrage et que Counter-Strike : Source est présent. Un produit qui laisse sur sa faim et qui plus est est imparfait après tant d'attente et de promesse, ça fait un choc !


Conclusions

Half-Life 2 est un bon jeu, très bon même, mais ce n'est pas le jeu exceptionnel auquel je m'attendais. Du moins, est-ce la conclusion que j'en ai tiré suite à la découverte de défaut : Une IA de loin perfectible· Le jeu est trop facile…
  • ... et par conséquent trop court
  • C'est d'un linéaire...
  • ... et en plus, le gravity gun mis de côté, on se croirait à une adaptation de HL premier du nom mais avec de beaux graphismes.
  • Le scénario, basique, prévisible et ressemblant étrangement à HL 1, bénéficie qui plus est d'une fin qui donne une impression de bâclée.
  • Un mode multi ridicule (CS : S est mis de côté).
Après tant de temps de développement, comment un jeu peut-il provoquer une si grande déception ? Trop de retard ? Ca, je suis sûr que ça joue. La démo technique, tant au niveau du moteur graphique que physique est exceptionnelle, mais un jeu ce n'est pas que ça. Il manque de l'originalité et cette petite touche qui rend le jeu exceptionnel. Ah déception... Enfin, avant de donner la note, je vais tout de même vous donner celles attribuées par PC Jeux, Jeux vidéo.com, Gamekult et Dock Games. En italique, mes petits commentaires.


PC Jeux 82, mois de Décembre : 95 %

Half-Life 2 est...
  • bien scénarisé (pas d'accord).
  • techniquement à la page (d'accord).
  • un grand jeu (d'accord : l'adjectif très n'est pas là ;)).
Half-life 2 n'est pas :
  • super long (d'accord).
  • une suite édulcorée (d'accord).
  • d'une originalité époustouflante (d'accord).

Jeuxvideo.com : 18/20

Qui a dit que Half-Life 2 serait une révolution ? Personne (si, vous les journalistes !) et c'est tant mieux car le jeu repose sur les bases qu'il avait lui-même posé avec le premier opus (ça, on l'avait -trop- remarqué). Nonobstant, voilà longtemps qu'un jeu n'avait pas su tenir en haleine un joueur devant son PC avec autant de brio (si, Far Cry). Sans doute le FPS le plus prenant et immersif qu'on a vu depuis un bail (et Far Cry ? Vous lui aviez pourtant mis 18 aussi) et tel qu'on n'en verra pas avant un moment (ça, t'en sais rien). Mais il n'est pas parfait pour autant (enfin un peu de lucidité), quelques longueurs, un ou deux sentiments de rejouer trop souvent la scène du avance/stop/ouvre la porte et des lacunes étonnantes ternissent un peu le tableau mais tout de même, quel pied (je dois le reconnaître : malgré les défauts t'as raison cher collègue : quel pied !) !


Gamekult : 9/10

Reprenant avec talent les recettes utilisées pour le Half-Life original (reprenant trop), Valve parvient avec Half-Life 2 à retrouver un peu de la magie qui illuminait son premier titre. Ambiance admirablement soignée, action frénétique et gameplay d'une grande variété, on ne s'ennuie pas une seconde dans ce FPS (pour le moment je suis d'accord) d'une grande efficacité et à la durée de vie somme toute correcte (plus maintenant !) pour le genre, bien boostée de surcroît par l'apport de CS : Source côté multi (je préfère considéré CS : S comme un jeu "à part"). Au vu des antécédents de la série, on peut tout de même regretter le peu d'importance du scénario (d'accord), présent en début et fin d'aventure mais trop peu développé durant la majeure partie du jeu (d'accord bis), et une intelligence artificielle qui manque singulièrement de mordant (d'accord tris). Devant la qualité du reste, on s'en accommodera volontiers (mouais...). Moins marquant et révolutionnaire que son prédécesseur (bien parlé), forcément, mais tout aussi prenant, Half-Life 2 est le meilleur FPS sorti depuis un bon moment (eux aussi semblent avoir oublié Far Cry qu'ils avaient noté tout de même 8) le digne successeur de l'original, tout simplement.


Dock Games : 95%

Pour conclure, Half-Life 2 est bien le digne héritier du premier opus (pas vraiment...). Graphiquement fabuleux (d'accord) et bénéficiant d'un gameplay aux petits oignons, c'est surtout l'immersion hallucinante qui donne au titre de Valve un pourvoir d'attraction phénoménal. A posséder d'urgence.


Note

J'attribue donc la note de... 89% à Half-Life 2 ! Les défauts suscités sont trop nombreux par rapport au temps de développement, qui rabaisse la note. Au début, j'étais parti pour un 90%, note à peine supérieure mais qui sonne tellement mieux ! La raison ? Tant d'attente pour un jeu très bon, mais pas excellent, je trouve cela impardonnable. La politique de VALVe ne m'a pas plus, et ma note s'en ressent.

Si j'ai volontairement mis l'accent sur les défauts, je radote mais je tiens à le préciser, Half-Life 2 est un très bon jeu, au moins du même acabit que Far Cry qui, selon moi, est LE FPS de cette année. Comme quoi, ça pourrait servir de ne pas prendre ces clients potentiels pour de la crotte.


Le saviez-vous ?

Le top 10 des ventes du 14 au 20 novembre nous prouve le succès d'Half-Life 2 qui figure en première et en septième place (source) !
  1. Half-Life 2 - VU Games
  2. RollerCoaster Tycoon 3 - Atari
  3. Zoo Tycoon 2 - Microsoft Game Studios
  4. The Sims 2 - Electronic Arts
  5. Medal of Honor: Pacific Assault - Electronic Arts
  6. EverQuest II - Sony Online Entertainment
  7. Half-Life 2: Collector's Edition - VU Games
  8. The Sims 2 Special Edition - Electronic Arts
  9. Need For Speed Underground 2 - Electronic Arts
  10. The Sims Deluxe - Electronic Arts

Le saviez-vous ?

Half-Life 2, un jeu qui rend malade ? Oui, même VALVe le reconnaît. La maladie causée : des vomissements. La cause ? Le réalisme du jeu dû notamment au texture utilisées : des textures photo réalistes. Explication : alors que vos yeux croient qu'il y a déplacement, impression renforcée par les textures photos réalistes, votre oreille interne, régisseuse de votre équilibre, n'en perçoit aucun. Par conséquent il y a une désynchronisation des deux et chez certaines personnes ceci provoque des vomissements ! On apprendra de plus que lors des premières phases de test cette sensation était bien pire et qu'un travail à par conséquent être fourni pour éliminer le problème... Enfin, avec une bonne bassine, la vingtaine d'heures de jeu passe très bien ;) (source n°1 et source n°2).


Le saviez-vous ?

Le mode multi joueur est sorti bien plus tard qu'Half-Life 2 solo, si on met Counter-Strike : Source de côté. Effectivement, nous ne pouvons goûter la joie de tuer un autre humain grâce à une étagère propulsé à l'aide du gravity gun sur sa tronche que depuis le 01 Décembre ! Un décalage incompréhensible d'autant plus que ce multi est loin d'être fini : seulement deux maps sont jouables (depuis un patch en à rajouté 2 ou 3) et un seul mode de jeu, le Death Match. Carton rouge à VALVe qui nous a sorti un produit tout sauf fini, bourré de bugs, le tout sur des serveurs laggant horriblement.


Le saviez-vous ?

En guerre juridique depuis 2 ans pour divers motifs (dont le fait que VU Games ait proposé aux cybercafé Half-Life 1 et ses mods), les gens de chez VALVe ont gagné la première bataille, le juge ayant affirmé que eux seuls ont le droit de proposer leurs jeux aux cybercafés. Ceci n'est que le début et les gamineries VALVe/VUG ne sont pas prêtes de s'arrêter...


Le saviez-vous ?

Pirater, c'est pas bien. Afin de punir ces criminels virtuels, VALVe a décidé bannir pas moins de 20.000 comptes Steam. Quant on réfléchit aux enjeux économiques, ont comprend bien vite pourquoi !


Le saviez-vous ?

Je vous en ai déjà parlé à la fin du précédent article mais pour ceux qui ont manqué ça, je ne peux m'empêcher de toucher à nouveau un mot au sujet de cette rumeur selon laquelle Half-Life 3 sera présenté lors du prochain E3. On pourrait notamment joué Alyx. Alors, info ou intox ?


On se revoit ?

Mais avec plaisir ! Le prochain article aura pour but de regrouper vos jeux préférés sortie durant cette année 2004. Pour se faire, envoyez moi un mail avec :
  • Un classement de jeux notés sous forme de pourcentage.
  • Ou un seul jeu noté.
  • Des commentaires : côtés positifs et négatifs du/des jeu(x). N'hésitez pas à parler de jeux originaux.
Le mail est à envoyer à : exyntigor@flagshipstudios-fr.com (c'est l'adresse que j'utilise pour mon site, mais on fait comme si de rien n'était ;)). L'article sera posté le 20 décembre et les mails ne seront plus lus à partir du 18 Décembre. Pour ceux qui ne souhaitent pas m'envoyer de mail, vous pouvez passer sur le topic du forum créé pour l'occasion !

Exy, webmaster de www.flagshipstudios-fr.com

[Les recherches pour élaborer cette article ont eu lieu sur : NoFrag.com, Vossey.com, Jeuxvideo.com, Gamekult, Dock Games et PC Jeux]

Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette page !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
OUTILS

Suivi du vol BFA

DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
Mug JudgeHype 20ème anniversaire
JudgeHype 20ème Anniversaire - Mug : 13,99 €
Logo JudgeHype - Polo Homme
Logo JudgeHype - Polo Homme : 24,49 €
JudgeHype 20 ANS - T-shirt Premium Homme
JudgeHype 20ème Anniversaire - T-shirt Premium Homme : 20,49 €
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
GÉNÉRAL : ArchivesFlux RSS
SITES DÉDIÉS : DiabloDiablo IIDiablo IIIOverwatchHeroes of the StormStarCraft IIDestiny 2Warcraft IIIWorld of WarcraftFilm WarcraftHearthstoneStarCraft: GhostHeroes BuilderJudgeHype TV
ARTICLES : 10ème anniversaire de BlizzardWarcraft Adventures: Lord of the ClansWarcraft, Warcraft II & StarCraftPax Imperia 2Shattered NationsVieilleries ^^
APP JH ANDROID & IOS : Présentation de l'app JHApp JH AndroidApp JH iOS
PUBLICITÉ : Régie publicitaireContacter JudgeHype
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 99.795.162 visites.
© Copyright 1998-2019 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.