Activision a refusé de payer le même salaire à Mike Ybarra et Jen Oneal

Plus on creuse, plus on trouve des trucs
JudgeHype | 18/11/2021 à 09h53 - 20

Parmi les reproches faits à Activision Blizzard, il y a celui de la discrimination au niveau salarial, les hommes étant souvent mieux payés que les femmes à poste égal. Bien que vous serez nombreux à pouvoir témoigner qu'il en va de même en Europe et dans bon nombre d'autres sociétés, on va tout de même s'intéresser à ce qui se passe dans les hautes sphères de Blizzard, d'autant plus qu'IGN a pu se procurer un courrier envoyé par Mike à l'ensemble des employés, de manière à mettre les choses au clair.

On y apprend que lorsque Mike et Jen sont arrivés chez Blizzard, les choses se sont faites de manière un peu précipitées. Il fallait remplacer J. Allen Brack au plus vite et chacun d'eux a gardé son contrat existant. Mike était vice-président du département Battle.net and Online Products tandis que Jen était à la tête de Vicarious Visions, studio absorbé par Blizzard cette année. Les deux contrats étaient donc différents, tout comme leurs salaires et avantages respectifs. Jusque-là, rien de bien méchant.

Les co-responsables de Blizzard ont ensuite demandé à Activision de percevoir le même salaire, comme l'explique Mike lui-même:

"La première fois que Jen et moi avons eu un nouveau contrat, il était identique pour nous deux en tant que co-leader chez Blizzard, donc notre rémunération allait être la même."

Mike Ybarra

Là où ça coince, c'est que ce nouveau contrat n'est arrivé qu'après la démission de Jennifer Oneal. A plusieurs reprises, et comme l'indique l'intéressée à IGN, Activision a refusé les demandes des deux dirigeants. Le nouveau contrat, celui qui devait permettre une égalité salariale, est arrivée bien plus tard :

"Quand Mike et moi avons été placés dans le même rôle de co-responsable, nous y sommes entrés avec notre rémunération précédente, qui n'était pas équivalente. C'est resté ainsi pendant un certain temps bien après que nous ayons fait plusieurs demandes, toutes rejetées, pour le changer en parité."

"Alors que l'entreprise m'a informé avant que je présente ma démission qu'elle travaillait sur une nouvelle proposition, nous n'avons reçu des offres équivalentes qu'après que j'ai présenté cette démission."

Jen Oneal

Cette annonce intervient à un moment où Activision Blizzard est plus que jamais dans la tourmente, notamment après les révélations du Wall Street Journal dont je vous ai parlé hier. Elle tombe également assez mal puisqu'en octobre dernier, l'entreprise mettait en avant l'équité salariale en avançant des chiffres pour l'année 2020.

Terminons cet article avec un message de Mike Ybarra envoyé aux salariés de Blizzard, dans lequel il affirme être plus que jamais aux côtés de Jennifer Oneal et de ses employés :

"Je sais que de nombreux dirigeants prévoient de rencontrer leurs équipes tout au long de la journée. C'est une période difficile pour nous tous, moi y compris. On m'a demandé et je veux que ce soit clair : Jen et moi avons partagé avec la direction que nous voulions être payés de la même manière pour co-diriger Blizzard ensemble."

"En tant que leader, l'égalité dans son sens le plus large est quelque chose que je soutiens à 100%. En tant qu'équipe, je partage notre désir de changement et de croissance. Je m'engage à favoriser cela avec vous tous pour faire de Blizzard ce que nous voulons tous. Je vais bientôt envoyer une vidéo à tout Blizzard. Merci et sachez que je traite les nouvelles d'aujourd'hui et que je me bats dans des domaines comme beaucoup d'entre vous".

Mike Ybarra


20 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 126.766.867 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.