Des investisseurs de plaignent des revenus trop élevés du CEO d' Activision Blizzard

Des nombres qui donnent évidemment le tournis en ces temps de crise
JudgeHype | 09/06/2020 à 12h00 - 45

Ces derniers jours, un groupe d'investisseurs américain a contacté la Securities and Exchange Commission, le gendarme de la bourse US en quelque sorte, pour se plaindre de la rémunération trop élevée de Robert Kotick, CEO d'Activision Blizzard.

Le CtW Investment Group estime en effet que la société soigne un peu trop son directeur général, celui-ci ayant notamment reçu pour 20 millions de dollars de stock option par an ces quatre dernières années. Ce seul avantage représente déjà un paiement plus élevé que la moyenne des revenus (salaires, bonus annuel et actions) annuels pour les CEO de sociétés similaires. 

Pour le CtW Investment Group, c'est bien trop, d'autant plus qu'Activision Blizzard a licencié 800 employés en Amérique du Nord en 2019 et que le salaire moyen d'un employé se monte à moins de 0,3% des revenus de Kotick, les jeunes développeurs gagnant à peine 40.000$ par an tout en vivant souvent dans une région où la vie est cher, à savoir le sud de la Californie.

Cette plainte intervient alors que les investisseurs doivent valider la rémunération de Kotick le 11 juin prochain, ce qui en général ne pose pas trop de souci. Ce n'est cependant pas la première fois que le salaire du CEO fait réagir certaines personnes. Ce fut déjà le cas en 2012, lorsque les 65 millions de dollars perçus faisaient de lui le second CEO le mieux payé des États-Unis.

Chez Activision, on se défend en signalant que plus de 90% de la rémunération de Kotick vient d'une compensation liée à la performance de l'action. La capitalisation d'Activision est en effet passée de 10 millions de dollars en 1991 à plus de 53 milliards de dollars aujourd'hui.

"Ces cinq dernières années, la valeur de l'action Activision Blizzard a surpassé l'indice S&P 500 de plus de 120% et au cours des 20 dernières années, sous la présidence de Mr Kotick, le prix de l'action Activision Blizzard a surpassé le S&P 500 de plus de 11.000%."

Activison Blizzard

Les revenus des CEO sont la cible de critiques depuis de nombreuses années. Ces derniers mois, certains d'entre-eux ont d'ailleurs réduit leur salaire face à la crise du Covid-19. C'est notamment le cas en France avec par exemple Bernard Arnault (LVMH) qui a renoncé à toute rémunération pour les mois d'avril et mai, ainsi qu'à une éventuelle rémunération variable en 2020. Le PDG du groupe Carrefour, pour sa part, avait abaissé sa rémunération de 25% pour une durée de deux mois. D'autres encore ont réduit leur salaire pour l'année entière, ou en ont versé une partie aux hôpitaux durement touchés pendant la crise du Corinavirus.

Source : ArsTechnica
45 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
RECHERCHE
SOCIAL JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
CPU Intel Core i7 9700K Coffee Lake
Le processeur idéal pour jouer !
AMD Ryzen 5 3600
Tarif abordable, perfs excellentes pour les joueurs !
Statuette Lilith Diablo 4
5% de remise avec le code "JudgeHype" !
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 115.154.058 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.