Electronic Arts licencie 5% de ses effectifs. En 2024, près de 8.000 personnes ont perdu leur emploi dans le jeu vidéo.

C'est l'hécatombe
JudgeHype | 29/02/2024 à 11h27 - 3

Il ne fait pas bon travailler dans l'industrie vidéoludique à l'heure actuelle. Alors une année 2023 où plus de 10.000 employés ont été licenciés, 2024 pourrait bien être tout bonnement catastrophique pour le secteur. D'après les données recueillies par Obsidian.md, le compteur s'affole avec pas moins de 7.800 licenciements pour les mois de janvier et février.

En début de semaine, Sony annonçait la suppression de 900 emplois au sein de la division Playstation. Le géant japonais a ainsi décidé de réduire de 8% ses effectifs, et le plus étonnant est que cela touche des studios comme Naughty Dog, les illustres créateurs de la série The Last of Us. Le London Studio est quand à lui complètement fermé. 

Hier soir, c'est Electronic Arts qui a annoncé le licenciement de 5% de ses employés, soit environ 670 personnes. C'est la seconde fois que le géant du jeu vidéo agit de la sorte en moins d'un an. En mars 2023, EA s'était déjà séparé de 775 employés.

L'entreprise explique cela par les changements profonds qui bouleversent l'industrie depuis la crise du Covid. Au passage, EA sabre dans certains projets, avec notamment un jeu Star Wars qui passe à la trappe chez Respawn.

Nous abandonnons également des jeux et nous nous éloignons du développement de futures licences de propriété intellectuelle dont nous ne pensons pas qu'elles seront couronnées de succès dans notre secteur en pleine évolution. Ce recentrage nous permet de stimuler la créativité, d'accélérer l'innovation et de nous concentrer sur nos plus grandes opportunités - y compris notre propriété intellectuelle, les sports et les communautés en ligne massives - pour offrir aux joueurs le divertissement qu'ils attendent aujourd'hui et demain.

En cette période de changement, nous nous attendons à ce que ces décisions aient un impact sur environ 5 % de notre personnel. Je suis conscient que cela créera de l'incertitude et constituera un défi pour de nombreuses personnes qui ont travaillé avec tant de dévouement et de passion et qui ont apporté d'importantes contributions à notre entreprise. Même si toutes les équipes ne seront pas touchées, c'est la partie la plus difficile de ces changements, et nous avons examiné attentivement toutes les options possibles pour essayer de limiter les conséquences pour nos équipes. Notre objectif premier est de donner aux membres de l'équipe la possibilité de trouver de nouvelles fonctions et des voies de transition vers d'autres projets. Si cela n'est pas possible, nous soutiendrons et travaillerons avec chaque collègue avec la plus grande attention, le plus grand soin et le plus grand respect. La communication de ces impacts a déjà commencé et sera largement achevée au début du prochain trimestre.

Si vous avez envie de déprimer, vous pouvez jeter un oeil à ce tableau qui reprend les licenciements depuis le 29 janvier. Pour l'année complète, rendez-vous à cette adresse.

3 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 146.113.748 visites.
© Copyright 1998-2024 JudgeHype SRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.