Logo JudgeHype
World of WarcraftDiablo 3HearthstoneOverwatchHeroes of the StormStarCraft 2Destiny 2
Warcraft IIIDiablo 2StarCraft RemasteredDiabloFilm
Découvrez les avantages de JudgeHype Premium
Tous les sites du réseau
1258 visiteurs en ligne
News > Guide du débutant pour Shadowverse : Tout pour bien vous lancer dans le jeu de cartes

Guide du débutant pour Shadowverse : Tout pour bien vous lancer dans le jeu de cartes

Vendredi 16 mars 2018 à 16h25 par Lyrka - 20

Il y a peu, nous vous faisions la présentation de Shadowverse, un jeu de cartes à collectionner Free-to-Play édité et publié par la société japonaise Cygames. Celle-ci a attisé votre curiosité ? Vous avez même décidé de pousser le clic jusqu'à lancer le jeu ou peut-être êtes-vous encore un peu frileux à dégainer des cartes ? Quoiqu'il en soit, nous vous accompagnons un peu plus loin en vous proposant cette fois un guide du débutant dont l'intention est de vous aider à mieux apprivoiser son contenu.

Pour cela, nous avons choisi d'aborder plusieurs aspects du jeu comme les différents modes disponibles car il existe plusieurs façons de s'amuser avec Shadowverse, les huit meneurs proposés actuellement et leurs spécificités, la découverte des différentes cartes et leur mode de fonctionnement, l'importance des decks, le déroulement d'une partie et enfin les différentes monnaies. Un joli programme. L'objectif est qu'à la fin de la lecture, vous puissiez lancer quelques parties et commencer à vous faire la main sur ce jeu de cartes. 


Les modes de jeu

Trois modes s'offrent à vous, celui où vous allez jouer contre l'ordinateur, celui où vous allez batailler contre des joueurs et enfin celui pour les plus habitués où vous composez votre deck sur base d'un échantillon de cartes proposées aléatoirement avant de le jouer.

Jeu solo : Il offre deux options. Le mode Histoire s'ouvre sur le récit des différents héros tout en vous éduquant sur leurs compétences spécifiques. Vous êtes libre de sélectionner le ou les meneur(s) qui vous intéresse(nt). Le mode Entraînement vous plongera plutôt au coeur de la bataille en pratiquant contre l'IA avec le héros que vous aurez préalablement sélectionné. Les decks sont définis par défaut. Ce qui est super, c'est que l'IA propose plusieurs niveaux de difficulté allant de Débutant à Élite 2 en passant par Avancé et deux stades d'Expert. 

Batailles : Plusieurs possibilités s'offrent également à vous. Tout d'abord, vous pouvez livrer bataille contre un joueur en chair et en os librement c'est-à-dire sans que l'issue de la partie n'influence votre rang. Ensuite, vous pouvez opter pour les batailles classées. C'est tout pareil sauf que dans ce cas, votre classement évolue en fonction de vos victoires et défaites. Ici, vous avez encore le choix entre deux possibilités : le mode Alterné ou le mode Illimité. Le premier convient particulièrement au débutant puisqu'il ne se compose que d'une sélection de cartes. Le mode illimité contient quant à lui toutes les cartes. Enfin, vous combattez dans un format Salon avec le joueur de votre choix. Ce sont des parties entre amis bien utiles lorsque vous souhaitez tester un deck que vous venez de créer. Un système de classement est mis en place. Si vous ne voulez pas le dégringoler, pensez à jouer votre deck soit dans le mode salon soit en parties non-classées.

Arène : Vous convoitez ici une toute autre façon de jouer. Vous n'abordez plus votre adversaire avec un deck que vous connaissez. Vous aurez à le composer au fur et mesure des cartes qui vous sont proposées. La création du deck repose sur un système de double pioche où vous faites votre choix parmi deux paires de cartes. Au plus vous cumulez les victoires, au plus vous recevez des récompenses. Un deck correspond à 5 batailles avec la petite particularité que le deck se compose de 30 cartes et non 40. Ce mode de jeu demande des Tickets, Rupis ou Cristaux. Les deux premiers s'obtiennent au fil de votre progression en jeu tandis que les Cristaux requièrent de passer à la caisse. Vous l'aurez compris, pour débuter, c'est un peu tendu vu que vous devrez maîtrisez suffisamment les cartes et leur alchimie pour composer un deck qui tienne la route face à votre adversaire.


Les meneurs (classes)

Huit meneurs animent le jeu. Ce n'est pas juste pour faire joli, c'est surtout une question stylistique qui conditionne cela vu que les meneurs offrent une façon de jouer différente. Il est donc important que vous ayez connaissance de la variété de leurs aptitudes avant de vous lancer en jeu.  

Arisa, meneur des Sylvestres, tire sa puissance des nombreuses fées qu'elle dépose sur le plateau. Vous jouez des combattants consommant peu de Play Points. Vous bénéficiez d'habilités de cartes plus puissantes lorsque vous en jouer au moins deux dans un même tour.
 Erika, meneur des Royaux, compose avec une armée de combattants et soldats, une spécialisation de certaines cartes, pouvant appeler d'autres combattants de même force d'attaque. Les combattants joués permettent également de renforcer les Soldats déjà présents en jeu. En conjuguant leurs effets, vous viendrez à bout des défenses ennemies.
Isabelle, meneur des Ésotériques, manipule les sorts comme personne. Utilisée habilement, sa capacité Résonance agit sur d'autres cartes en main. Leurs caractéristiques sont augmentées ou leur Play Points diminués rendant ces cartes tout à fait redoutables.
Rowen, meneur des Draconiques, vous permet par le biais de certaines cartes d'accélérer l'usage de vos cartes puissantes en faisant monter rapidement le nombre de Play Points. La pioche est alors un allié précieux pour obtenir ces cartes spécifiques dès le début de votre partie.
Luna, meneur des Nécromanciers, est la spécialiste de la défausse. Plus les points de défausse augmentent grâce à la destruction tant de ses combattants et amulettes que ceux et celles de son adversaire, plus elle développe ses habilités de Nécromancie.
Urias, meneur des Vampiriques, a pour méthode d'encaisser des dégâts et de réduire ainsi ses points de vie jusqu'à dix afin d'activer la Vengeance, son habileté spécifique. Il faudra donc jongler avec les points de vie pour ne pas causer votre propre perte.
Eris, meneur des Eccclésiastiques, a pour particularité la maîtrise des amulettes Compte à Rebours. Lorsque la valeur renseignée atteint zéro en ayant diminué de un à chaque tour, l'amulette est détruite pour être remplacée par un puissant combattant ou pour activer certaines habiletés.
Yuwan, meneur des Dimensionnels, composent avec des cartes qui activent des aptitudes grâce à Séquence lorsque le nombre de cartes dans le deck est pair. Pour influer sur ce nombre, il crée au cours de la bataille des cartes jetons grâce à sa spécialisation artefact.

Je ne peux que vous recommander de tester ces différents meneurs en partie avant de sélectionner celui que vous souhaitez approfondir en jeu. Ce n'est certainement pas du temps perdu, loin de là, car la meilleure façon de venir à bout de votre adversaire est de maîtriser sa façon de jouer. En apprivoisant les différents meneurs, vous ne verrez que plus clair dans le jeu de vos adversaires surtout lorsque la méta s'en mêle mais nous y reviendrons un peu plus tard.

Je peux toutefois vous conseiller de débuter avec Arisa et Erika. Leur aptitude est la plus simple à appréhender vu qu'il s'agit de gérer des créatures sans se compliquer la vie avec la gestion des Play Points, amulettes ou défausse ;)


Les cartes

Il y a trois types de cartes dans Shadowverse : les combattants, les sorts et les amulettes. Vous pouvez aisément les différencier grâce à leur visuel. Les premières ont un bord supérieur arrondi, les secondes un bord plat et enfin, les dernières un bord en pointe. Toutes possèdent un nombre de Play Points. C'est la bulle verte présente en haut à gauche de la carte et vous indique le tour auquel la carte peut être jouée.

  • Les combattants seront vos serviteurs, ils batailleront fidèlement à vos côtés et seront présents sur le plateau de jeu. Ils ont des points d'attaque renseignés sur l'épée bleue en bas à gauche et des points de vie indiqués sur le bouclier en bas à droite.
  • Les sorts libéreront un effet sur un de vos combattants, votre meneur ou vos opposants. Une fois l'effet libéré, la carte est envoyée dans le cimetière de cartes. Ils n'apparaissent pas sur le plateau de cartes. Ils n'ont donc pas de points d'attaque ni de vie.
  • Les amulettes sont une combinaison de ces deux cartes vu qu'elles offrent un effet en vue de renforcer votre armée tout en apparaissant sur le plateau de jeu. Elles ne pourront cependant ni attaquer ni recevoir des attaques.

Combattant                                                      Sort                                                       Amulette


Les cartes peuvent avoir une description qui précise leurs actions et caractéristiques spécifiques. Vous y aurez accès en cliquant sur celle-ci. Ainsi vous pouvez voir que la carte Griffes enflammées appartient à la classe Ésotériques dont le meneur est Isabelle. Elle détruit lorsqu'elle est jouée un combattant adverse et soustrait 0 au coût Play Point de cette carte. Elle possède l'habilité Résonance qui soustrait encore un point.

Plusieurs aptitudes ont été imaginées pour augmenter le plaisir de jeu :

  • Augmentation (X) : Après avoir joué une carte de la main, les points PP restants activent automatiquement l'habilité Augmentation de la carte.
  • Compte à rebours (X) : Une amulette disposant de l'habileté Compte à rebours active un compte à rebours. Sa valeur baisse d'un point à chaque tour et détruit l'amulette lorsqu'elle atteint 0.
  • Dernières volontés : L'habilité Dernières volontés s'active lorsque la carte est détruite.
  • Embuscade : Les combattants qui disposent de l'habileté Embuscade ne peuvent être la cible des sorts, amulettes ou combattants adverses. Ils perdent cette habileté dès qu'ils attaquent ou infligent des dégâts à un adversaire.
  • Exécution : Les combattants qui disposent de l'habileté Exécution détruisent nécessairement tous les combattants qu'ils attaquent. S'ils sont attaqués par des combattants, ceux-ci sont nécessairement détruits.
  • Fanfare : L'habileté Fanfare s'active en jouant une carte de la main (ce qui consomme des points PP).
  • Gardien : Si un de vos combattants sur le plateau de jeu possède l'habileté Gardien, les combattants adverses ne peuvent attaquer que celui-ci. Si plusieurs de vos combattants disposent de l'habileté Gardien, l'adversaire peut attaquer l'un d'eux.
  • Première ligne : Les combattants qui disposent de l'habileté Première ligne peuvent attaquer durant le tour où ils sont joués.
  • Pugilat : La compétence Pugilat des combattants s'active avant que les combattants ne s'infligent des dégâts, lors de chaque assaut (avant l'attaque ou la riposte). Cette habilité ne s'active pas lors des attaques sur le meneur.
  • Ruée : Les combattants qui disposent de l'habileté Ruée peuvent attaquer durant le tour où ils sont joués. Ils peuvent aussi attaquer le meneur adverse à partir du tour suivant.
  • Succion : Les points de vie de votre meneur sont restaurés d'un point pour chaque point de dégâts que vos combattants infligent avec Succion. Cette aptitude ne s'active pas lorsque vos combattants sont attaqués.

Une carte a également une rareté que l'on connaît via le pourtour coloré de la carte. Il peut être :

  • Bronze : C'est la carte de base du jeu, présente dans tous les paquets de cartes.
  • Argent : Une carte un peu plus rare, au minimum une par paquet de cartes.
  • Or : Encore un peu plus rare, elles ont des capacités supérieures aux cartes de rareté inférieure.
  • Légendaire (un pourtour multicolore) : C'est la crème de la crème de la carte. Surpuissante, elles peuvent fortement influencer le cours d'une partie.

Cette rareté va définir la valeur de la carte, ce qui aura une incidence directe lorsque vous souhaitez vous en défaire ou la créer. Elle se mesure en nombre de fioles. Notez qu'il existe deux types de cartes, des cartes animées et statiques. C'est juste esthétique, il n'y a aucune différence de puissance. Toutefois, la différence se fait sentir dans leur valeur. Elles peuvent être dissoutes mais ne peuvent être créées.

RaretéCréerDissoudreCarte animée
Bronze50 1030
Argent20050120
Or800250600
Légendaire350010002500


Les monnaies du jeu

Le jeu vous permet de négocier avec plusieurs types de monnaie :

Les rupis : Ils vous permettent d'acheter des paquets de cartes. Sachez qu'un paquet équivaut à 8 cartes et qu'un paquet vaut 100 rupis. Il est facile de les récupérer en jeu en réalisant les missions journalières ou en vous connectant tout simplement. 

Les tickets : Ils sont obtenus au fur et à mesure de votre progression en jeu. Vous les obtenez donc gratuitement. Vous pouvez échanger 1 ticket pour un paquet de cartes.

Les cristaux : Ils s'acquièrent contre de l'argent réel. il vous faudra 100 cristaux pour un paquet de cartes.



Les decks

Shadowverse propose des decks par défaut ce qui est une solution intéressante quand on veut débuter. S'approprier les mécaniques de jeu est un passage obligé et pourvoir jouer sans se préoccuper de l'équilibrage du deck est appréciable. Il vous suffit alors de les consulter avant d'entamer votre partie. Au plus vous y consacrez du temps et comprenez les interactions entre les cartes, au mieux vous pourrez anticiper vos coups et contrer ceux de vos adversaires.

Toutefois, on découvre bien vite que les decks adverses sont plus sexy, plus puissants, plus attractifs. Et cette étape à franchir arrive souvent bien vite. Il est donc temps de se pencher sur ce que l'on appelle le deckbuilding, enfin presque ! 

Deux grandes tendances existent quand il s'agit de constituer son propre deck. Soit vous allez étudier votre bibliothèque de cartes avec attention, repérer la ou les cartes qui vous séduisent le plus, celles qui vous semblent les plus fortes et épingler des interactions intéressantes pour commencer à les articuler entre elles afin de construire un deck de 40 cartes viable. Vous serez alors attentif à sa courbe de Play points. 

Par exemple, un deck avec des cartes à faible Play Points vous permettra de jouer rapidement vos sorts et créatures et d'être rapidement agressif. En revanche, un deck composé de nombreuses cartes aux Play Points élevés vous demandera de survivre suffisamment longtemps pour avoir l'occasion de les jouer. Une alchimie doit donc se faire et demande de la patience ainsi que des séances de test pour trouver l'ultime équilibre.

Voilà pourquoi il est courant de croiser régulièrement des tendances de decks en jeu. C'est ce que l'on appelle la Méta. Certains ont déjà fait leur preuve et s'en emparer peut être plus efficace et rentable. Bien entendu, vous ne disposerez pas nécessairement de toutes les cartes dans votre inventaire, il faudra donc essayer de les remplacer par celles que vous possédez qui s'en approche le plus.

Le net regorge de decks mais vous pouvez passer du temps sur cette bibliothèque de decks mise à votre disposition. La synergie entre les cartes aura déjà été étudiée par d'autres joueurs, vous n'avez plus qu'à la comprendre pour pouvoir les jouer. Quand on est débutant, c'est une façon plus simple de procéder. Le deckbuikding requiert en effet plus d'expérience. Vous n'avez alors plus qu'à récupérer le code du deck et le copier en jeu via le menu qui se trouve en bas de votre écran. Vous choisissez l'onglet Cartes, Edition de decks (avec l'option Alterné ou Illimité), Nouveau deck, Code deck. Cela nécessite dès lors d'avoir une collection de cartes suffisantes. 


Comment dès lors réunir ces cartes qui manquent à l'appel ?

Deux possibilités sont envisageables : l'obtention des cartes ou la fabrication des cartes. Dans le premier cas, vous devrez compter sur les paquets gratuits que vous recevez au fil de votre progression, sur les cartes obtenues via le mode histoire ou par l'achat de paquets de cartes dans la boutique. Les achats se font contre des tickets obtenus en jeu (mode histoire), via des rupis (PvP et mode histoire) ou des cristaux qui s'achètent contre de l'argent réel. Sachez qu'un paquet contient 8 cartes. Toutefois rien ne vous garantit que vous aurez la carte que vous convoitez. La seconde option consiste dès lors à la fabriquer. Vous aurez dès lors besoin de fioles nécessaires à leur création comme nous en avons parlé précédemment.


Déroulement d'une partie

Vous choisissez votre mode de jeu, votre meneur et vous lancez la partie. Le système définira qui des deux joueurs sera le premier à commencer la partie. 

La seconde étape sera celle du Mulligan. Nous n'avons pas encore abordé ce point. Parmi les trois cartes que vous recevez aléatoirement, il s'agit de définir celles que vous conservez pour entamer votre partie. Ce choix est important car il définira le début de la partie. Il sera aussi en ligne avec la stratégie propre à votre deck. Par exemple, garder ici des cartes avec des Play Points trop élevés vous empêchera de jouer dans les premiers tours ce qui peut s'avérer néfaste. Vous faites glisser les cartes dont vous voulez vous défaire. Elles réintégreront le reste du paquet et de nouvelles viendront compléter votre main. Cette fois, vous n'avez plus le choix. Vous devez faire avec ce qui vous a été distribué. Vous ne vous rappelez plus de la description d'une carte, pas de souci, vous cliquez dessus et vous y avez accès.


Vous faites alors connaissance avec le plateau de jeu. Et c'est là que vous voyez entre autre la notion d'Évolution. Celle-ci est une particularité de Shadowverse. Elle va vous permettre de faire évoluer vos combattants c'est-à-dire de les rendre plus costauds. Cela n'est pas laisser à votre libre arbitre, les évolutions sont connues à l'avance. Vous savez donc comment les points d'attaque et de vie de vos combattants vont évoluer une fois que vous y aurez fait appel. 

Pour équilibrer le jeu, les deux joueurs n'ont pas accès au même nombre d'Évolution. Ainsi le premier joueur pourra y faire appel dès le cinquième tour tandis que le second au quatrième. Mais ce n'est pas tout, le premier joueur peut y avoir recours deux fois tandis que le second joueur trois. En revanche, pour les deux joueurs, une seule Évolution est possible par tour. Pas de panique, le plateau de jeu est limpide concernant ce principe. Vous avez le décompte qui s'affiche à chaque tour et les évolutions sont représentées par les points jaunes à gauche du médaillon de votre meneur. L'Évolution rend les parties très intéressantes où le mid-game devient totalement incertain.

Toujours pour vous aider dans vos choix, les cartes qu'il vous est possible de jouer sur un tour sont entourées d'un halo vert. Faites votre choix et glisser la carte sur le plateau de jeu. Vous pouvez en avoir maximum 5 sur le plateau et elles se placent de gauche à droite sur le plateau. Une fois que vous avez fait tous les mouvements souhaités, il ne vous reste plus qu'à finir le tour en cliquant sur la grosse pastille elle-aussi entourée de vert quand vous ne pouvez plus rien faire.

Le parchemin qui se situe à gauche de l'écran vous renseignera l'historique de la partie. Vous verrez également le nombre de cartes qui sont au cimetière, dans votre deck et en main. L'information est disponible pour vous mais aussi votre adversaire. Il vous reste maintenant à venir à bout des 20 points de vie de votre adversaire avant qu'il n'ait raison de vous.

Bon jeu ;)

Cet article est sponsorisé par Cygames.

20 commentaires - [Poster un commentaire]


 Pages :
1
2

Membre
pierro91 #357
Posté le vendredi 16 mars 2018 à 16h49  -  #1
5

Ce commentaire a été supprimé par la modération.


Membre
venomeb #569
Posté le vendredi 16 mars 2018 à 17h23  -  #2
15

Et bien moi, cela ne me dérange pas du tout ces héroïnes de manga équipées de chutes de tissus proche du bikini plutôt que d'une vraie armure.

Or je ne suis ni perverse ni n'ai un goût déplacé pour les adolescentes dévêtues. Merci de garder tes préjugés et insultes pour toi.

L'ouverture aux autres et aux autres cultures est une qualité je t'assure. Je t'invite à t"intéresser à la culture nippone, à t'intéresser à leur approche de la jeunesse, de l'adolescence et particulièrement à leur approche de l'adolescence et de la sexualité qui est tout à fait normale, même en occident.

Les jeux de guerre ne font pas des assassins. Les jeux avec des héroïnes peu vêtues ne font pas des pervers.

A moins que tu ne veuilles véhiculer ici d'autres types de pensées orientés vers la censure et l’interdit ? ...

Ce qui, pour le coup serait véritablement déplacé et de mauvais goût.


PS :  je ne reviens JAMAIS lire les réactions une fois la mienne postée, alors reste cool.


Membre
Doubleblob #869
Posté le vendredi 16 mars 2018 à 17h25  -  #3
0

Ouais enfin le décolleté de Jaina dans Hearthstone c'est pas terrible non plus. C'est pas des procédés très reluisants mais ils le font tous. 


Membre
Boogiepowa #378
Posté le vendredi 16 mars 2018 à 17h26  -  #4
1

Clairement tu n'as pas joué pour dire ca, les heroines (je parle bien des héros) ne sont pas plus dévétu que ce qui se fait chez blibli jaina ou meme sylvanas ne sont pas forcement tout le temps completement vetu en haut. Mise a part leur jambes, les heroine de shadowverse, n'ont pas vraiment de probleme de tissus, mais en jeu bah tu as que la tête et le haut du corps donc un peu rien a faire du reste. 


Ensuite les cartes c'est pareil, tu as un peu de tout, c'est un style manga fait pour les asiatiques a la base donc oui çà plaira pas a tout le monde n occident mais juste dire non parce que les héroïne n'ont rien, c'est dire n'importe quoi sur un jeu que l'on ne connait pas et être assez etroit d'esprit.


Membre
Kachiko #917
Posté le vendredi 16 mars 2018 à 17h31  -  #5
3

Perso, ce qui me gêne c'est surtout de voir cet article dans la section Diablo / WoW. N'aurait-il pas eu sa place uniquement dans la partie Hearthstone? Je ne dis pas que les joueurs de D3 ou de wow n'aiment pas les ccg, mais quand je viens sur cette partie du site c'est plutôt pour qu'on cause de mes jeux... après je suis bien d'accord qu'il n'y a plus une grande activité autour de Diablo et il faut bien mettre un peu de vie dans tout çà^^


Membre
Paulocochon #576
Posté le vendredi 16 mars 2018 à 17h33  -  #6
4

Ça pique les yeux les portraits des personnages sur smartphone depuis l'appli (Samsung S7, Android 7.0); tout pixellisé.


Membre
Deathblood #951
Posté le vendredi 16 mars 2018 à 17h41  -  #7
1

‍pas terrible l'écriture noire quand on a la version nuit 😐


Membre
pierro91 #357
Posté le vendredi 16 mars 2018 à 17h42  -  #8
2

si ça ne te dérange pas pose toi des questions, surtout quand on peut donner 12 ans à ces jeunes filles mais rassure toi comme tu peux de toute façon tu ne pourrais jamais assumer quelque chose comme ça

je ne vois pas en quoi ce trait de culture asiatique est intéressant dans le sens moral mais si j'ai l'occasion je me documenterai dessus

je ne suis pas pour la censure, dans ce cas là ça permet de voir qui aime quoi et d'en discuter

si tu ne reviens jamais lire les commentaires c'est que tu as peur d'être confronté à un autre avis que le tiens ou alors que ça t'embête de revenir plus tard ou bien les deux


Membre
Leon #689
Posté le vendredi 16 mars 2018 à 18h00  -  #9
1

Ces guides sont mieux fait que ceux de wow sans déconner. lol

Demandez à Blizzard de vous payer !


Membre
Grimonster #312
Posté le vendredi 16 mars 2018 à 18h04  -  #10
1

@pierro91 faut arrêter les généralités, c'est comme regarde les illus de jscott cambell et sylvanas et dire qu'au US elels sont toutes quasi à poils....


 Pages :
1
2

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
SCREENSHOT ALÉATOIRE
DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
Asus GeForce GTX 1070 + Overwatch
Overwatch Origins Edition offert à l'achat d'une carte graphique GeForce GTX 1070 ASUS !
Écrans PC Gamer
Besoin d'un écran pour jouer ? Foncez par ici ;)
Samsung Galaxy S9 et S9+
Les Samsung Galaxy S9 et S9+ avec un cadeau en prime !
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
GÉNÉRAL : ArchivesFlux RSS
SITES DÉDIÉS : DiabloDiablo IIDiablo IIIOverwatchHeroes of the StormStarCraft IIDestiny 2Warcraft IIIWorld of WarcraftFilm WarcraftHearthstoneStarCraft: GhostHeroes BuilderJudgeHype TV
ARTICLES : 10ème anniversaire de BlizzardWarcraft Adventures: Lord of the ClansWarcraft, Warcraft II & StarCraftPax Imperia 2Shattered NationsVieilleries ^^
APP JH ANDROID & IOS : Présentation de l'app JHApp JH AndroidApp JH iOS
PUBLICITÉ : Régie publicitaireContacter JudgeHype
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 94.006.327 visites.
© Copyright 1998-2018 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.
Partenaire : Gamesplanet