L'Europe approuve le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft

Tous les détails dans la news
JudgeHype | 15/05/2023 à 17h33 - 17

La Commission européenne a officiellement autorisé le projet d'acquisition d'Activision Blizzard par Microsoft. Bien que Microsoft soit dans l'obligation de respecter ses engagements en matière de concurrence, l'Europe estime que la fusion représente une amélioration significative pour le Cloud Gaming par rapport à la situation actuelle.


L'avis de la Commission européenne

L'étude menée par la Commission européenne met en avant les éléments suivants. Tout d'abord, elle pense Microsoft n'aurait aucun intérêt à refuser de distribuer les jeux d'Activision à Sony. Le rapport de force entre les deux consoles est de 1 pour 4, c'est-à-dire qu'il se vend quatre fois plus de Playstation que de Xbox eu sein de l'Union économique européenne. Retirer une série comme Call of Duty signifierait donc une baisse significative des ventes du FPS.

De plus, même si Microsoft décidait de retirer les jeux d'Activision de la PlayStation, cela ne porterait pas de préjudice grave à la concurrence sur le marché des consoles. L'Europe prend ici l'exemple de Call of Duty dont le succès, bien que populaire, ne l'est pas tant que ça sur le vieux continent. Sony ne serait donc pas très affecté par l'absence du jeu de shoot sur PS4 et PS5.

La CE estime aussi que contrairement à ce que certains pensent, le Cloud Gaming est aujourd'hui tellement limité que l'acquisition serait un facteur de croissance, et non l'inverse.


Les engagements de Microsoft

Afin de rassurer le marché et l'Europe, Microsoft s'est engagé à respecter les règles suivantes pendant 10 ans :

  • Une licence gratuite accordée aux consommateurs de l'EEE, leur permettant de diffuser en streaming, en utilisant le service de streaming de jeux en nuage de leur choix, tous les jeux actuels et futurs d'Activision Blizzard pour PC et pour consoles pour lesquels ils disposent d'une licence;
  • Une licence gratuite correspondante accordée aux fournisseurs de services de streaming de jeux en nuage, afin de permettre aux joueurs basés dans l'EEE de diffuser en streaming tous les jeux d'Activision Blizzard pour PC et pour consoles.

La Commission européenne estime que ces deux points suffisent à solutionner les problèmes de concurrence et vont même améliorer le streaming des jeux dans le cloud.

La Commission a examiné attentivement l'efficacité des mesures correctives et recueilli les avis d'un grand nombre d'acteurs du marché et de parties prenantes. En particulier, les fournisseurs de services de streaming de jeux en nuage ont fait part de leurs réactions positives et ont manifesté leur intérêt pour les licences. Certains de ces fournisseurs ont déjà conclu des accords bilatéraux avec Microsoft sur la base des licences proposées pour diffuser en streaming les jeux d'Activision une fois l'opération effectuée.

Compte tenu des réactions du marché, la Commission a conclu que l'acquisition envisagée, telle que modifiée par les engagements, ne poserait plus de problèmes de concurrence et apporterait en fin de compte des avantages considérables pour la concurrence et les consommateurs. La décision de la Commission est subordonnée au respect intégral des engagements contractés. Sous la supervision de la Commission, un mandataire indépendant sera chargé de contrôler leur mise en œuvre.

17 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 146.115.726 visites.
© Copyright 1998-2024 JudgeHype SRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.