Les équipes de Blizzard se mobilisent pour aider les victimes de harcèlement sexuel

En espérant que les choses s'améliorent...
JudgeHype | 27/07/2021 à 14h57 - 5

Le moins que l'on puisse dire, c'est que de nombreux employés de Blizzard ont été choqués par les communiqués officiels de leur maison-mère, Activision Blizzard. Qu'il s'agisse de ceux de Fran Towsend ou de la première réaction de la société, plusieurs membres estiment qu'il s'agit de propos inappropriés et attendent notamment que Blizzard se positionne au sujet du sexisme et des discriminations qui peuvent avoir lieu à Irvine.

C'est notamment le cas de Jeremy Feasel, alias Muffinus, Senior Game Designer sur WoW. Dans un tweet daté de ce 27 juillet, il explique être allé au travail aujourd'hui et avoir beaucoup écouté. Il a demandé aux gens de prendre le temps dont ils avaient besoin. Il a signé une pétition et a demandé à nouveau une position claire de la part de Blizzard. Il a également récolté des informations afin d'améliorer les procédures et connaître les manquements qu'il a pu exister. Il a également suggéré des plans d'action et termine en disant qu'il se battra pour son équipe et pour tous les joueurs de WoW.


On notera que Jeremy Feasel n'est pas le seul à avoir communiqué sur les problèmes actuels. Ils sont d'ailleurs tellement nombreux qu'il est difficile de tenir une liste à jour. On notera par exemple que Christie Golden a elle aussi tweeté pour soutenir ses collègues. Pour sa part, son âge plus avancé et le fait qu'elle était déjà connue en arrivant lui ont permis de vivre une belle expérience jusqu'ici, ce qu'elle souhaite à tout le monde de vivre.

Steve Danuser, Narrative Lead de World of Warcraft, estime pour sa part que la première chose à faire est de soutenir les gens qui en ont besoin. Les équipes de Blizzard ne sont pas remplies de mauvaises personnes, bien au contraire. Mais il faut se débarrasser de celles qui n'ont rien à y faire.

Pour Angela Li, Game Producer, il faut un changement drastique au niveau des Ressources Humaines. Les plaintes doivent être entendues et les actions doivent suivre. Les promesses sans lendemain doivent cesser. Elle est prête à pardonner les erreurs, mais seulement chez les gens qui se rendent compte qu'elles ont fait des conneries et qu'elles sont prêtes à s'améliorer.

Tracy Kennedy, de l'équipe Overwatch, il faut que les managers prennent leurs responsabilités et n'hésitent pas un instant à arracher les pommes pourries de l'arbre. L'équipe Overwatch qui l'entoure est extrêmement prévenante et elle sait qu'elle y est en sécurité. Pour elle, les changements doivent surtout venir d'en haut pour que les choses s'améliorent.

Beaucoup d'employés espèrent maintenant que Blizzard prendra une position claire et ne se cachera pas derrière des communiqués de presse destinés avant tout à assurer une défense légale. Les employés veulent se retrouver dans la ligne de conduite de leur société, ce qui n'est pas le cas à l'heure actuelle.

5 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 125.167.944 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.