Logo JudgeHype
World of WarcraftDiablo 3HearthstoneOverwatchHeroes of the StormStarCraft 2Destiny 2
Warcraft IIIDiablo 2StarCraft RemasteredDiabloFilm
Découvrez les avantages de JudgeHype Premium
Tous les sites du réseau
363 visiteurs en ligne
News > Shadowverse : Un jeu de cartes à collectionner venu du Japon

Shadowverse : Un jeu de cartes à collectionner venu du Japon

Vendredi 9 mars 2018 à 13h43 par Lyrka - 19

Shadowverse est un jeu de cartes Free-to-Play développé et publié par la société japonaise Cygames. Contrairement à de nombreux jeux de ce type, son graphisme, fidèle à ses origines plonge le joueur dans l'univers des animés et mangas. Bye bye donc le traditionnel style médiéval-fantastique qui abrite habituellement ce type jeu. Ponctué d'ingrédients voués à plaire à un vaste public, voyons plus en détails comment ceux-ci s'articulent pour créer une recette qui fonctionne à merveille.


Un territoire familier et pourtant dépaysant

Armé d'un deck de 40 cartes, deux personnages se livrent sur le plateau de jeu un duel endiablé. Combattants, sorts et amulettes composent alors les combinaisons de votre choix pour remporter avec panache une bataille qui vous permettra d'évoluer dans le jeu. Chacun des participants dispose de 20 points de vie, une fois ceux-ci à zéro, votre meneur est vaincu. 

Comme vous l'avez compris, ce sont ces trois catégories de cartes qui constituent votre main. Les combattants sont vos alliés sur le plateau de jeu. Dès que vous avez le nombre de play points suffisant, ils peuvent débuter la bataille. Ils sont dotés de points d'attaque et de points de vie, critères de choix importants. Les sorts quant à eux ne présentent pas ces deux caractéristiques. Une fois joués, ils libèrent leur effet et sont défaussés. Les amulettes sont un tout autre type de cartes. C'est un peu un mélange des deux premières. Présentes sur le plateau de jeu, elles ont pour objectif de renforcer votre armée. Elles ne peuvent cependant ni attaquer ni être la cible d'attaques.

Le vaste de choix de cartes qu'offre le jeu n'est pas accessible à toutes les appartenances puisque c'est ainsi que sont définis les héros que vous pourrez incarner. Les appartenances sont actuellement au nombre de huit et représentent des classes différentes avec des styles de jeu distincts :

  • Arisa, meneur des Sylvestres. Elle tire sa puissance des nombreuses fées qu'elles déposent sur le plateau.
  • Erika, meneur des Royaux. Son armée se compose de combattants et soldats, une spécialisation de certaines cartes. En conjuguant leurs effets, vous viendrez à bout des défenses ennemies.
  • Isabelle, meneur des Ésotériques. Les sorts n'ont aucun secret pour elle. Utilisés habilement, ils raisonnent sur d'autres cartes qui deviennent alors redoutables.
  • Rowen, meneur des Draconiques. L'idée ici est de faire monter rapidement le nombre de play points pour jouer des combattants terrifiants.
  • Luna, meneur des Nécromanciers. Elle manipule la défausse comme personne. Plus les points de défausse augmentent, plus elle développe ses habiletés de Nécromancie.
  • Urias, meneur des Vampiriques. Plus ce dernier encaisse de dégâts et plus il active la Vengeance, son habileté unique. Il faudra jongler avec les points de vie pour ne pas causer votre propre perte. 
  • Eris, meneur des Ecclésiastiques. Les amulettes Compte à Rebours sont son point fort, elles contribuent à développer la puissance de ses combattants.
  • Ywan, meneur des Dimensionnels, crée au cours de la bataille des cartes jetons grâce à sa spécialisation Artefact. 

En débutant le jeu, un mode Histoire est proposé au joueur. Il lui permettra de se familiariser avec le vécu de chacun des personnages et des motivations qui animent leurs combats. C'est l'occasion bien entendu de comprendre le fonctionnement de leurs aptitudes spécifiques. 

Jusque-là, nous sommes en territoire familier et si vous avez des bases en jeu de cartes à collectionner, elles vous permettront de vous débrouiller aisément sur le jeu. Il existe cependant une particularité très amusante et déroutante à Shadowverse : l'évolution. Celle-ci permet comme son nom l'indique de faire évoluer vos combattants. Vous n'avez pas la main sur cette transformation. Elle est proposée par le jeu et liée à une carte, vous la connaissez donc dès la création de votre deck. Elle va altérer les points d'attaque et de vie de votre combattant. Pas question cependant d'y avoir recours quand bon vous semble. Selon que vous êtes premier ou second joueur, vous y aurez accès respectivement au cinquième ou quatrième tour.  De plus, le premier joueur ne pourra faire évoluer que deux combattants alors que le second joueur pourra en renforcer trois. En revanche, les deux participants ne pourront généralement les utiliser qu'une fois par tour. Cette mécanique très intéressante renverse et pimente bien des situations dès qu'elle est judicieusement employée. Le mid-game devient effréné et incertain !

Pour les fans de mangas, Shadowverse tape dans le mille. Vous ne pourrez qu'être séduits par le style graphique des personnages et des illustrations. Les héros et héroïnes sont joliment dessinés ainsi que les décors des plateaux de jeu variés. L'esthétique est bien au rendez-vous. Petite cerise sur le gâteau, l'évolution de vos combattants permet de les découvrir dans une version revisitée. Ils deviennent plus puissants comme en témoigne leur nouvelle représentation. L'animation autour de cela est tout aussi sympathique.


La lecture du plateau de jeu

Après s'être familiarisé avec les intitulés des différentes mécaniques telles que Fanfare, Dernières volontés ou encore Gardien, tout ce qu'il y a à savoir est disponible sur le plateau de jeu. Il est donc très facile de le prendre en main. Avec un peu de curiosité et des clics bien placés, toute l'information est à votre portée. Articulés autour du glissé/déposé qui rend le jeu agréable également sur tablettes et smartphones, les déplacements sont intuitifs et harmonieux. 

Sur le plateau de jeu, votre main est visible en bas à droite, en sélectionnant une carte vous aurez accès à ses détails. Un pourtour explicite vous oriente sur les cartes que vous pouvez jouer. Les combattants, sorts et amulettes ont un graphisme distinct ce qui permet de les différencier au premier coup d'oeil. Une carte vous est étrangère ? Pas de panique, un simple clic vous permet d'en connaître les détails et son évolution. Le déclenchement de cette dernière vous est rappelé à chaque tour par le biais d'animation rapide et efficace. Impossible donc de passer à côté. Une fois disponible, les cristaux jaunes situés à la gauche du médaillon de votre personnage s'illumineront et le nombre de ceux-ci vous rappelleront aisément vos possibilités. 

Des emotes sont également mis à votre disposition pour interagir de façon contrôlée avec votre adversaire.


Les possibilités d'évolution du jeu

Au fur et à mesure de votre de votre progression, vous déclenchez des récompenses.

Celles-ci consistent notamment en :

  • Paquets de cartes. Plutôt nombreux et avec un peu de patience, vous accumulerez suffisamment d'éléments pour composer des decks agréables et ambitieux sans avoir à mettre la main au portefeuille.
  • Rupis : Il s'agit de la monnaie du jeu que vous accumulez au fil de vos parties. Ils permettent l'acquisition de paquets de cartes. Vous devrez débourser 100 rupis pour un paquet de cartes.
  • Fioles : Celles-ci sont nécessaires au crafting des cartes. En fonction de sa rareté (bronze, argent, or ou légendaire), le joueur obtient plus ou moins de quantités de composants.


Les modes de jeu

Après vous être fait la main sur le didacticiel, vous pourrez tester vos aptitudes et créations de decks de différentes manières :

  • Jeu solo qui vous permet de progresser en testant différents niveaux de difficulté.
  • Batailles en vous frottant à des adversaires bien réels.
  • Arène où vous composez votre deck au fil du duo de cartes proposés par le jeu.

Pour accentuer l'expérience du joueur, deux formats s'offrent à lui. Le format Altéré où les cartes disponibles sont contrôlées et limitées à celles de certaines extensions et du jeu de base. L'autre format est illimité et toutes les cartes y sont jouables.

En fonction de votre niveau d'expertise dans le jeu, vous évoluez dans un classement de joueurs allant du Rang Débutant à celui AA. Les rangs D, C, B, A sont ceux intermédiaires. Chacun de ces rangs est encore subdivisé en sous-catégories. Le passage des différents échelons déclenche des récompenses.



Conclusion

Shadowverse est un jeu facile à prendre en main et ancré dans un univers esthétique. Les parties relativement courtes et endiablées permettent à tous ceux qui aiment ce type de divertissement d'y participer. Les extensions fréquentes complètent l'expérience avec du nouveau contenu régulier. Ne manquez donc pas d'y jeter un oeil, le jeu étant disponible sur les plateformes iOS et Android ainsi que PC ;)

Cet article est sponsorisé par Cygames.

19 commentaires - [Poster un commentaire]


 Pages :
1
2

Membre
Premium
Semblin #857
Posté le vendredi 9 mars 2018 à 13h55  -  #1
6

J'ai pas finis de lire mais juste bravo à judgehype de bien signaler que c'est sponsorisé :D


Membre
Spitter #799
Posté le vendredi 9 mars 2018 à 14h07  -  #2
3

Quel enfer  


Membre
Adzy #113
Posté le vendredi 9 mars 2018 à 14h10  -  #3
6

J'ai pas finis de lire mais juste bravo à judgehype de bien signaler que c'est sponsorisé :D


C'est surtout obligatoire vis à vis de la loie...  Pour infos => L’article L121-1 du code de la consommation est explicite à ce sujet : “Sont réputées trompeuses au sens de l’article L. 121-1 les pratiques commerciales qui ont pour objet : […] 11° D’utiliser un contenu rédactionnel dans les médias pour faire la promotion d’un produit ou d’un service alors que le professionnel a financé celle-ci lui-même, sans l’indiquer clairement dans le contenu ou à l’aide d’images ou de sons clairement identifiables par le consommateur”.


Membre
Harald #627
Posté le vendredi 9 mars 2018 à 14h25  -  #4
8

J'ai pas finis de lire mais juste bravo à judgehype de bien signaler que c'est sponsorisé :D

Je trouve que le fait que ça soit pas signalé dans le titre de la news mais seulement dans l'article est assez limite


Membre
Jeenael #641
Posté le vendredi 9 mars 2018 à 14h27  -  #5
3

@Harald  Oui faudrait commencer par [SPONSO] comme certains youtubeurs par exemple.


...mais bon, rien ne m'étonne après l'invasion de pubs sur le net pour ce jeu, payant même des youtubeurs pour cracher sur le reste XD

 Judge va au moins ce faire une tonne de "vues" sur l'article avec les mécontents comme moi....


Administrateur
Lyrka #565
Posté le vendredi 9 mars 2018 à 14h37  -  #6
9

@Harald, @Jeenael : J'entends bien vos remarques. Toutefois, pour éviter toute confusion, l'article est renseigné comme sponsorisé sur la vignette, sur la bannière de l'article et en bas de celui-ci. Je n'ai pas l'impression de tromper quelqu'un en le précisant de la sorte, d'autant plus que la taille de caractère utilisée rend le texte tout à fait visible ;)


Membre
Maz1417 #765
Posté le vendredi 9 mars 2018 à 14h37  -  #7
2

C'est surtout obligatoire vis à vis de la loie...  Pour infos => L’article L121-1 du code de la consommation est explicite à ce sujet : “Sont réputées trompeuses au sens de l’article L. 121-1 les pratiques commerciales qui ont pour objet : […] 11° D’utiliser un contenu rédactionnel dans les médias pour faire la promotion d’un produit ou d’un service alors que le professionnel a financé celle-ci lui-même, sans l’indiquer clairement dans le contenu ou à l’aide d’images ou de sons clairement identifiables par le consommateur”.


Je ne suis pas sur mais Il me semble que le domaine est en belgique , c'est donc logiquement la loi belge qui s'applique

mais peu importe 

Disons que le contenu sponso en soit me dérange pas , c'est une manière comme une autre (à partir du moment où c'est signalé) de faire un peu de thune pour faire vivre le domaine. Si vous vous mettez à pleurer pour un simple article comme celui là , j'imagine même pas vos tronches devant 15mn de pub sur TF1 (et pourtant elles sont pas d'un niveau + élevés)

M'enfin y'aura toujours quelqu'un pour pleurer sur du contenu qu'il peut esquiver contrairement aux pubs télé


Membre
Rionyanita #293
Posté le vendredi 9 mars 2018 à 14h46  -  #8
0

Ce commentaire a été supprimé par la modération.


Membre
Vlagstaf #868
Posté le vendredi 9 mars 2018 à 14h55  -  #9
4

J’ai bien vu le « sponsorisé »
Ça ne m’intéresse pas personnellement mais je me demandais quel serait le ratio de râleur dans les commentaires 😂


Membre
hugo #694
Posté le vendredi 9 mars 2018 à 15h06  -  #10
3

Des vrais forceurs en vrai les dev de ce jeu ...

Bon sinon comme le disait très bien undropdanslamarre, ceci est une publicité pas un contenu "sponsorisé", la différence entre les deux étant qu'un contenu sponsorisé ne mentionne habituellement pas le produit concerné (ou alors en introduction ou conclusion façon : cet article n'aurait pas pu exister sans VTFF telecom, votre opérateur téléphonique préféré) la ou une publicité présente très clairement le produit.

Exemple concret numéro 2 : si les équipes de foot étaient "sponsorisé" comme les articles et youtubeurs le sont, leur maillot contiendrait pas un petit logo mais une affiche publicitaire.

Je vous en veux 0 hein, juste que cette "erreur" est un peu trop rentrée dans les habitudes des gens ...


 Pages :
1
2

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
SCREENSHOT ALÉATOIRE
DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
WoW Battle for Azeroth Edition Collector
Précommandez rapidement avant que les stocks soient épuisés ;)
Overwatch: Origins Edition
L'édition Origins avec 5 modèles de héros et du contenu bonus pour WoW, Hearthstone, Diablo III, SC2 et Heroes of the Storm.
Figurine Funko POP Tracer
Licence officielle Overwatch pour Funko, avec cette figurine Tracer.
VIDÉO ALÉATOIRE
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
GÉNÉRAL : ArchivesFlux RSS
SITES DÉDIÉS : DiabloDiablo IIDiablo IIIOverwatchHeroes of the StormStarCraft IIDestiny 2Warcraft IIIWorld of WarcraftFilm WarcraftHearthstoneStarCraft: GhostHeroes BuilderJudgeHype TV
ARTICLES : 10ème anniversaire de BlizzardWarcraft Adventures: Lord of the ClansWarcraft, Warcraft II & StarCraftPax Imperia 2Shattered NationsVieilleries ^^
APP JH ANDROID & IOS : Présentation de l'app JHApp JH AndroidApp JH iOS
PUBLICITÉ : Régie publicitaireContacter JudgeHype
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 93.482.510 visites.
© Copyright 1998-2018 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.
Partenaire : Gamesplanet