Une baisse de qualité de la localisation française des jeux Blizzard ?

On en parle !
Arkentass | 13/10/2022 à 16h00 - 18

Nous vivons actuellement une phase de sorties assez intense du côté de Blizzard. Plusieurs titres majeurs sont déjà disponibles, comme Overwatch 2 depuis la semaine dernière, et d'autres approchent à grands pas, comme Dragonflight ou Diablo IV. Un moment idéal pour revenir sur la localisation française de ces derniers, dont la qualité a malheureusement baissé ces dernières années.

Notez que les exemples cités ci-dessous pas ne sont exhaustifs, de nombreuses autres erreurs pouvant être trouvées. J'ai ici décidé de mettre en avant certains cas récents et relativement problématiques.


Faire la différence entre les localisations

Qu'il s'agisse de la localisation 'Réseaux sociaux', 'Web' ou 'In-Game', plusieurs erreurs sont visibles régulièrement. Plus fréquentes et moins gênantes dans les deux premiers cas, le troisième est en revanche plus ennuyant. Un horaire mal converti dans un article français a en effet moins d'impact qu'un mot-clé mal traduit en jeu. La mention de Mêlée solitaire au lieu de Brassage solo dans les articles officiels pouvait être gênante pour la compréhension, mais n'était en rien dramatique.

Parmi les exemples qui seront évoqués ici, il est également important de souligner qu'il s'agit de problèmes soulevés en version française uniquement. Bien que des erreurs se produisent également dans les autres langues européennes, comme l'allemand, l'espagnol ou encore l'italien, celles-ci sont généralement moins fréquentes qu'en version française, où nous pouvons constater une baisse de qualité accrue depuis quelques mois. En effet, bien que régulières ces dernières années, celles-ci se multiplient fortement depuis début 2022.


Un exemple type avec l'application Battle.net

L'application Battle.net possède un client entièrement revu depuis 2021. Celle-ci propose une refonte complète de l'ancienne version, plus moderne et plus fonctionnelle, ayant toutefois écarté certains éléments qui faisait aussi son charme, comme les illustrations mettant en avant le nouveau contenu.

Toutefois, cette dernière conserve une faute présente depuis sa Beta fin 2019, lors de la suppression d'un jeu précédemment mis en favori. Un souci que l'on retrouvera de manière assez similaire un peu plus bas.


Et si on parlait des jeux ?

Attaquons ici l'axe principal du problème. Si les soucis évoqués jusqu'à présent peuvent être considérés comme secondaires, ayant lieu en dehors des jeux en eux-mêmes, les quelques exemples listés ci-dessous peuvent être source de confusion chez les joueurs, et sont loin d'être les seuls présents actuellement à travers les différents titres.


Shadowlands

En dehors de quelques erreurs de traductions plus mineures ou de typos, la dernière extension de World of Warcraft possède des exemples plus problématiques pour la compréhension.

Lors d'une des premières quêtes de Zereth Mortis, 'La marche à suivre', on vous demandera d'apporter le transposeur au Refuge. Il s'agit ici d'une erreur de traduction basique, The Way Forward utilisant le terme 'take', devant ici être traduit en 'prendre'. On vous donne simplement l'option d'utiliser ce moyen de déplacement afin de vous rendre dans le camp des Éclairés.

Nous pouvons également soulever le cas des hauts faits Reconstruction, Pénurie palliée et Supériorité des sanctums, ajoutés via correctif au début de l'extension et n'ayant jamais eu de traduction correcte. En effet, ces derniers nécessitent la progression des rangs des quatre améliorations de congrégation, et non des améliorations des quatre congrégations, chose bien plus compliquée à l'époque. Ici encore, une incompréhension du texte original.

Brève mention des sous-titres utilisés dans les cutscenes et cinématiques en jeu, qui diffèrent désormais de manière bien plus fréquente qu'auparavant du dialogue. Un problème très présent dans le domaine du jeu vidéo et même cinématographique, mais qui l'était historiquement assez peu chez Blizzard.


Dragonflight

Dragonflight renoue avec de vieilles erreurs récurrentes présentes dans l'interface. Celles-ci se retrouvent notamment dans l'onglet Réputation, qui traduit une fois de plus, à tort, le nom de l'extension. Certains se souviendront peut-être de la Beta de Warlords of Draenor et de son fameux Seigneurs de guerre de Draenor. Ces termes qui devraient être laissés tels quels, comme c'est le cas dans le Codex de donjons, ne le sont pas toujours.

Même chose dans la catégorie Quêtes des Hauts faits, qui présente elle aussi une traduction hasardeuse du nom de l'extension.

Plus gênant qu'Ombreterre pour certaines sous-catégories de Shadowlands, c'est ici deux termes différents qui occupent la place de Dragonflight. Un détail pour certains, mais qui n'échappera pas à d'autres. Pour ma part, c'est le genre de choses que je remarque instantanément et qui s'ajoute à une liste déjà longue.


Hearthstone

Ces derniers années, Hearthstone a régulièrement eu des soucis de traductions. Je reviendrai ici sur quelques exemple récents. Avec la dernière extension en date, Meurtre au Château Nathria, les développeurs ont mis en avant plusieurs lieux et sorts emblématiques de Shadowlands, avec Revendreth et les capacités de Congrégation. Problème dans la version française, dont j'ai signalé la plupart directement auprès de certains développeurs lors des révélations, ces derniers ne respectent pas la traduction utilisée pour World of Warcraft.

Là où Deathborne est correctement traduit en Portemort, Conqueror's Banner devient Bannière de conquête au lieu de Bannière du conquérant. Même chose pour les Lieux, où Nightcloak Sanctum devient Sanctuaire noctecape au lieu de Sanctum Noctevoile. Ce ne sont ici que des exemples, ce problème concernant environ la moitié des cas.

Plus gênant, les erreurs de mot-clé. Moins régulières mais très problématiques. Avec le mini-set de l'extension, Antre hors des lois, la version française d'Hearthstone est fière d'être unique au monde avec le mot-clé Deathrattle transformé en Cri de guerre sur la carte Prêtre Médium à charge.

Certaines des erreurs signalées ont tout de même été corrigées, comme Stewart, le stewart heureusement devenu Régis, le régisseur en français, et le Flustered Librarian, Bibliothécaire sur les nerfs et non Libraire, comme traduit à l'origine.

Ici également, nous pouvons noter une différence entre certains textes et dialogues, comme lors de quelques chapitres du Livre des héros ou de plusieurs Tâches du mode Mercenaires.


Overwatch

Avec le lancement d'Overwatch 2 et la refonte de l'interface, j'avais espoir qu'une certaine erreur de traduction disparaisse. Présente depuis 2021 avec le Patch 1.64 et la refonte du menu Parties personnalisées, la mention Favorites devient sans aucune raison Contacts préférés en version française. Un cas rigoureusement similaire à celui de l'application Battle.net cité précédemment.

De plus, le second opus apporte également son lot de nouvelles erreurs, comme Passe de bataille à la place de Passe de combat lors de l'écran de fin de partie, le terme Challenges non traduit en Défis dans le menu principal ou encore le texte de certains d'entre eux, demandant la complétion de parties en Flex au lieu de victoires.

S'ajoute également l'ordre des termes pour les différentes personnalisations cosmétiques. En effet, là où 'Legendary Skin' et 'Epic Emote' fonctionnent parfaitement en anglais, 'Légendaire Modèle' et 'Épique Emote' ne conviennent pas en français. Ce problème existe dans la Galerie de héros et dans le Passe de combat.

Suite aux efforts d'inclusivité de la localisation française des titres Blizzard ces derniers mois, le terme Héros a laissé sa place à Personnages à plusieurs emplacements du menu, créant des incohérences avec la version précédente. La Galerie de héros n'a pas changé de nom, mais a déjà été appelée Galerie de personnages très récemment. De même, le mode Héros mystère est devenu Personnages mystères, sauf lors de la file d'attente.

En raison de ce changement, la version française de certains titres est assez inhabituelle, comme Personnage impitoyable. D'autres ont simplement été traduits sans contexte, comme Fidélité ou Métamorphisme.


Diablo Immortal

Nouvel arrivant dans l'univers Blizzard, Diablo Immortal n'est pas en reste côté localisation avec de nombreux éléments problématiques. Un des principaux, l'ensemble cosmétique disponible lors de la Saison 3 du Passe de combat. Aspect of Justice, hommage évident à Tyraël, est devenu Sens de la Justice en français, ce qui n'a pour le coup aucun sens.

Notons également une difficulté flagrante à la différenciation entre le singulier et le pluriel à laquelle les traducteurs en charge du titre mobile semblent faire face, notamment lors des différents événements temporaires, dont les horaires de fin ne sont d'ailleurs pas toujours transcrits convenablement.


Et parfois, des éléments toujours en anglais...

Une nouveauté cette année également, la présence d'éléments non traduits. Certains d'entre vous en auront probablement remarqué quelques-uns du côté de Diablo Immortal, mais aussi plus récemment du côté d'Overwatch 2. S'agissant habituellement de textes, le FPS possède également des dialogues non doublés dans notre langue.

Si cela peu se comprendre parfois, comme lors de l'arrivée d'Écho en 2020 et les soucis liés au COVID, ou Torbjörn dont la voix n'a peut-être pas encore été remplacée suite au décès de José Luccioni, d'autres héros et héroïnes ont actuellement plusieurs interactions anglaises en jeu, comme Kiriko, Sigma ou encore Orisa.


Conclusion

C'est aujourd'hui avec méfiance et appréhension que je lance la version française d'un titre Blizzard. Ces erreurs de traduction sont de plus en plus fréquentes ces dernières années et c'est l'un des points qui me pose le plus problème aujourd'hui. Malheureusement, en raison de la situation actuelle, de la fermeture de Blizzard Versailles et des personnes s'occupant désormais de la localisation, je n'ai que peu d'optimisme en ce qui concerne une éventuelle amélioration de la situation, malgré plusieurs appels de ma part.

Cet article fait office de récapitulatif des cas les plus récents et met en lumière un problème croissant pouvant encore passer inaperçu pour la majorité des joueurs. Diablo IV sera disponible dans quelques mois et cette nouvelle échéance de localisation ne se fera pas sans problèmes identiques. Viendra ensuite le jeu de survie, qui ne sera probablement pas aussi conséquent en terme de traductions nécessaires, mais qui s'ajoutera au reste.

Nous aimons les licences Blizzard, les suivons depuis de nombreuses années et continuerons de le faire aussi longtemps que possible. Néanmoins, je trouve indispensable une correction de trajectoire dans ce domaine, afin que les prochains titres approchent de l'excellence, et ce dans l'intégralité des langues, pas uniquement celle d'origine. Évitons un passage forcé en version anglaise pour une expérience optimale. Nous avons d'excellents doubleurs. Traducteurs, la balle est dans votre camp.

18 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 135.543.930 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.