Activision Blizzard a perdu 40% de sa valeur en 6 mois et cela pourrait continuer

Pas de bol pour ceux qui ont acheté des actions en juillet
JudgeHype | 01/12/2021 à 11h16 - 33

Depuis la fin du mois de juillet, Activision Blizzard est véritablement au coeur de la tourmente. Les témoignages mettant en avant le harcèlement et la discrimination qui ont lieu au sein de plusieurs studios ont fait l'effet d'une bombe. Pour couronner le tout, le CEO Robert Kotick est lui aussi accusé d'avoir fermé les yeux sur certaines pratiques. Autant de nouvelles qui ont précipité la chute de capitalisation boursière d'Activision Blizzard.

L'action ATVI (NASDAQ) a ainsi dévissé de plus de 40% ces derniers mois. Si Kotick et son équipe ont bien essayé de redresser la barre en prenant des mesures pour améliorer les conditions de travail, les investisseurs sont méfiants et n'aiment pas l'incertitude.

Pourtant, Activision Blizzard a des arguments en sa faveur. Les ventes sont en hausse depuis plusieurs années et la société s'est aussi lancée, avec succès, sur le marché du mobile. L'année 2022 devrait d'ailleurs poursuivre dans cette voie avec Diablo Immortal et d'autres titres de Blizzard, Warcraft inclus. Le nombre d'utilisateurs est élevé et la dette de la société est plus que raisonnable en comparaison de ses réserves financières. De plus, et c'est un élément que les investisseurs apprécient, le dividende est en hausse constante depuis 11 ans.

Ces éléments feraient figure d'excellentes perspectives en temps normal. Sauf qu'avec un procès en Californie et d'autres enquêtes en cours de la part des autorités, la situation est très tendue. De plus, certains courtiers ont changé leur fusil d'épaule, à l'instar de MKM Partners qui a baissé son objectif de cours pour l'action ATVI, la faisant chuter de 75$ à 54$ seulement, dégradant par la même occasion le titre de "Neutre" à "Vendre".

Ce que redoutent aussi les investisseurs, c'est la fuite des employés de la société, dont certains souhaitent le départ immédiat de Bobby Kotick. Ces dernières heures, on a encore eu le cas avec Jessica Gonzales, Senior Test Analyst chez Blizzard Entertainment. Dans un long tweet, elle explique qu'elle est désormais fatiguée de mener ce combat pour un meilleur Activision Blizzard et que même si les choses s'améliorent, il reste encore du travail.

Elle interpelle également Kotick en ces termes :

Votre inaction et votre refus de prendre des responsabilités font fuir de grands talents et les produits vont en souffrir jusqu'à ce que vous soyez démis de votre poste de PDG. Cela peut sembler dur, mais vous avez eu des années pour changer la culture et regardez où en est l'entreprise actuellement.

Jessica met le doigt ici sur un élément qui inquiète les investisseurs. Certes, un jeu n'est pas le résultat du travail d'une seule personne, très loin de là, mais la présence de certaines personnes rassurent non seulement les employés, mais aussi la direction et les investisseurs. Or, remplacer certaines personnes est parfois difficile, c'est c'est ce que craignent non seulement les joueurs, mais aussi ceux qui décident d'investir dans la société.

Activision Blizzard a sans aucun doute les armes pour redresser la situation, mais Kotick devrait probablement comprendre que cela pourra difficilement se faire sous sa direction.

33 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 128.035.401 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.