La baisse de 50% du salaire du CEO d'Activision Robert Kotick n'est pas suffisante

CtW Investment Group repart à l'attaque d'Activision Blizzard
JudgeHype | 11/06/2021 à 17h37 - 6

En avril dernier, Activision Blizzard annonçait avoir acté une baisse de 50% du salaire de son CEO, Robert Kotick, pour les deux années à venir, ce dernier passant de 1.750.000$ à 875.000$ par an. De plus, son bonus ne pourra pas excéder 200% de son salaire de base, ce qui le fait baisser de 3,5 millions à 1,75 millions de dollars. Cependant, pour CtW Investment Group, cet effort est loin d'être suffisant.

Dans un document rédigé à destination des actionnaires d'Activision Blizzard, le groupe d'investissement explique que la prolongation de deux ans du contrat de Kotick au poste de président, période pendant laquelle son salaire est divisé par deux, est bien trop courte que pour avoir un impact significatif sur son salaire total pour les années à venir.

CtW invite donc les actionnaires à voter non lors du Say on Pay, une règle en droit des sociétés qui permet aux détenteurs d'actions de sociétés américaines de voter pour ou contre la rémunération de ses dirigeants.

Le comité de rémunération n'a pas répondu aux préoccupations de longue date des actionnaires concernant les pratiques de rémunération des dirigeants d'Activision en prolongeant le contrat du PDG Kotick de moins de deux ans. Compte tenu de l'opposition répétée à la rémunération du PDG Kotick au fil des ans, les actionnaires devraient s'attendre à une réforme à long terme de sa rémunération sur une période supérieure à un an, niveau laissant la plupart des réductions de rémunération ne s'appliquer qu'à une seule année complète, 2022, et en tant que tel, ne peut couvrir que l'attribution d'actions pour l'année prochaine.


En d'autres mots, la baisse de salaire porte sur un délai bien trop court pour CtW, sans compter qu'il pourra être revu dès le mois d'avril 2023, sans aucun doute à la hausse. La seule année pour laquelle Kotick sentira la différence sera 2022.

Notez que son salaire n'est qu'une petite partie des revenus de Bobby Kotick. Un système nommé Shareholder Value Creation Incentive lui permet en effet de recevoir un bonus en fonction de la valeur créée pour les actionnaires d'Activision. Or, l'action ATVI a explosé ces dernières années, permettant à Kotick de viser un bonus plusieurs dizaines de millions de dollars. A titre indicatif, Kotick détient aussi 4,8 millions d'actions de la société, et à l'heure où j'écris ces lignes, celle-ci dépasse les 98$, un plus haut historique.

La bataille entre Activision et CtW n'est pas terminée, mais il est peu probable que Kotick perde grand chose dans la bataille.

Source : PCGamer
6 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 123.260.465 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.