Les géants du jeu vidéo tremblent à la vue des nouvelles restrictions en Chine

De quoi réduire l'addiction ?
JudgeHype | 22/12/2023 à 14h21 - 19

Ces dernières années, le gouvernement chinois s'est mis en tête de lutter contre l'addiction aux jeux vidéo en ligne. On se souvient ainsi que Pékin avait notamment limité le temps de jeu que les enfants peuvent passer à jouer. Et bien de nouvelles restrictions sont sur le point d'être mises en place, lesquelles ont fait lourdement chuter les actions des géants comme Tencent et UbiSoft.

La Chine, premier marché mondial du jeu vidéo, annonce ainsi des mesures destinées destinées à réduire les mécaniques qui favorisent l'addiction :

  • Un plafonnement du rechargement des portemonnaies électroniques.
  • Des messages d'alerte sous forme de pop-up viendront signaler aux utilisateurs qu'ils jouent de manière inconsidérée.
  • L'interdiction d'offrir du temps de jeu en récompense pour des connexions régulières.

Inutile de vous dire que les murs ont tremblé chez les studios qui utilisent ces outils pour maintenir l'engagement des joueurs. Le numéro un mondial Tencent a ainsi vu sa capitalisation boursière chuter de 54 milliards de dollars. Il en va de même pour NetEase dont l'action a perdu 30%.

Comme l'indique déjà certains spécialistes du secteur, le gouvernement chinois espère faire d'une pierre deux coups. Il s'agirait d'un côté d'agir pour le bien-être des jeunes joueurs, et de l'autre d'inciter ceux-ci à dépenser leur argent dans d'autres secteurs économiques.

Dans tous les cas, les géants chinois du jeu vidéo vont être obligés de revoir leurs modèles de monétisation. Les jeux Free to Play sont en effet souvent basés sur la même mécanique, à savoir encourager les joueurs à se connecter souvent pour obtenir des récompenses, puis à dépenser pour acquérir de la puissance ou des objets cosmétiques.

Dans un message transmis à l'AFP, Cheng Gong, PDG du studio Hanjia Songshu, indique que ces nouvelles mesures pourraient s’avérer bénéfiques pour les créateurs misant sur le haut de gamme et l’innovation : "Le secteur avait un peu le sentiment que le mauvais argent chassait le bon argent, avec une surenchère publicitaire pour attirer un maximum de joueurs aux dépens de la créativité".

19 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 145.309.693 visites.
© Copyright 1998-2024 JudgeHype SRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.