Roguebook est disponible sur Steam : à la découverte du roguelike deckbuilder de NACON

Par les concepteurs de Faeria et Richard Garfield, l’auteur de Magic: The Gathering
JudgeHype | 17/06/2021 à 13h08 - 3

Ce 17 juin 2021 marque la sortie de Roguebook sur Steam. Développé par les concepteurs de Faeria et Richard Garfield, auteur de Magic : The Gathering, le jeu de NACON est très attendu par les amoureux des jeux de cartes. Sélectionnez deux héros, terrassez vos ennemis et obtenez des récompenses pour construire les decks qui vous mèneront à la victoire.


Un Roguelike Deckbuilder facile à prendre en main

Avant d'entamer une partie, vous devez choisir deux héros parmi les quatre disponibles dans Roguebook. Chacun dispose de spécificités qui lui sont propres. Sharra est une combattante qui peut infliger beaucoup de dégâts tandis que Sorocco est plutôt du genre à parer les coups, même s'il peut lui aussi frapper très fort par moment. Aurora est une magicienne et peut invoquer des créatures ou buffer ses alliés et maudire ses ennemis. Enfin, le turbulent Seifer peut ordonner à des créatures de combattre à ses côtés, mais est aussi capable de se déchaîner contre un ennemi un peu trop entreprenant.

Une fois vos deux héros sélectionnés, vous êtes propulsé dans le monde de Faeria. La carte est composée de tuiles hexagonales qui sont majoritairement invisibles. Votre objectif est d'atteindre un portail qui se trouve à l'autre bout de la carte en utilisant des pinceaux, potions et autres sortilèges vous permettant d'afficher progressivement les tuiles.

Sur votre route, vous croiserez des marchands et objets permettant de vous faciliter la vie, mais les moments les plus intéressants sont évidemment ceux qui vous mettent aux prises avec des adversaires plus ou moins retors.


Zoom sur le système de combat

La génération aléatoire des maps apporte une véritable dimension d'exploration à Roguebook. Cependant, le cœur du gameplay reste le système de combat. Lorsque vous déplacez vos personnages sur une case affichant des épées, la carte disparaît pour laisser la place à une interface mettant en scène vos deux héros, vos ennemis et votre deck.

Le principe est très simple. Vos héros sont situés sur la partie gauche de l'écran. Celui qui fait face à l'ennemi encaissera les dégâts tandis que celui qui se trouve derrière sera protégé dans la majorité des situations. En main, vous recevez plusieurs cartes tirées de votre deck et vous pouvez en utiliser autant que vous le souhaitez tant qu'il vous reste de l'énergie, les cartes coûtant de 0 à 2 points d'énergie en début de partie.

L'aspect stratégique prend ici tout son sens car il existe de nombreux combos et effets différents. Certaines cartes peuvent par exemple échanger les places de vos deux héros, tandis que d'autres peuvent augmenter votre armure ou encore infliger des dégâts de zone. Des alliés peuvent aussi vous prêter main forte et avoir une influence sur le comportement de certaines cartes, en augmentant par exemple la valeur de blocage d'une carte.

Le combat se jour au tour par tour. Vous jouez donc vos cartes, puis c'est au tour de l'ennemi d'agir. Certains frappent à chaque tour tandis que d'autres alternent des stratégies offensives et défensives selon les moments, ce dont il est important de tenir compte bien sûr. Roguebook profite ici de superbes animations et voir vos héros encaisser des coups ou en donner est visuellement réussi.

Une fois l'ennemi vaincu, vous recevrez une ou plusieurs récompenses. Il peut s'agir de pièces d'or, de pinceaux et potions pour découvrir d'autres tuiles de la carte, des pages de l'histoire de Faeria ou encore de gemmes que vous pouvez utiliser dans certaines cartes pour les améliorer. Certains ennemis vous offriront même des trésors dont la qualité variera en fonction de la difficulté de la rencontre. Ainsi, vous pouvez bénéficier d'une "Peau de Yak" qui génère 3 points de blocage à chaque tour. Certains objets légendaires sont très puissants et peuvent par exemple augmenter les points de vie de votre héros de 10, mais aussi le soigner complètement. Un autre objet permet de générer 20 points de blocage si vous terminez un tour sans aucun blocage.


Pour gagner, il faudra mourir

L'aspect aléatoire des maps vous oblige à les explorer à l'instinct. Parfois, ce sera payant et vous tomberez sur des cases vous permettant d'acheter de nouvelles cartes pour votre deck. Disposer d'un deck performant est indispensable pour réussir, car si les ennemis normaux sont relativement aisés à vaincre, d'autres sont d'une toute autre trempe et les boss de fin de niveau le sont encore plus.

Chaque héros dispose de 50 cartes que vous pourrez potentiellement améliorer au fil de vos aventures. En effet, en tuant certains ennemis vous obtiendrez des gemmes qui permettent d'apporter un bonus particulièrement alléchant aux cartes. Leurs effets sont considérables et peuvent doubler les dégâts infligés ou encore vous permettre de tirer une carte après en avoir joué une. Certaines cartes peuvent même recevoir deux gemmes, c'est vous dire s'il y a de la marge entre le deck de début de partie et celui qui sera le vôtre après quelques heures de jeu.

Tout au long de votre session de jeu, vos héros gagneront progressivement de nouveaux talents. Le premier d'entre-eux est disponible lorsque vous obtenez 14 cartes dans votre deck. Vous êtes alors libre d'activer un talent auprès d'un de vos héros, ou un talent partagé par les deux.


A un moment donné, vous n'aurez plus d'autre solution que d'affronter le boss qui garde le portail vers le niveau suivant. En fonction de vos choix et de la situation dans laquelle vous vous trouvez, vous aurez plus ou moins de chance d'en venir à bout. Si vous mourez, c'est-à-dire si les points de vie de vos deux héros tombent à zéro, la partie est perdue et vous devez tout recommencer depuis le niveau 1.

Cependant, au cours de votre partie, vous avez de bonnes chances d'avoir accumulé des pages de l'histoire de Faeria. Celles-ci peuvent être utilisées dans un arbre d'aptitudes (nommé Embellissements en jeu) qui perdure d'une partie à l'autre. Le jeu peut ainsi déposer une potion de soins supplémentaire à chaque niveau ou encore augmenter de manière permanente la vie d'un héros. Vous pouvez également activer un puits qui permet d'augmenter la quantité d'énergie que vous pouvez dépenser à chaque tour lors des combats. L'arbre d'aptitudes est très étoffé et les meilleures récompenses nécessitent d'obtenir de nombreuses pages.

Ainsi, même si vous perdez au niveau 3, la partie suivante sera plus facile grâce aux embellissements débloqués. Il en va de même pour vos héros qui accumulent progressivement de l'expérience. Au niveau 2, vos héros ont accès à de nouvelles cartes et il faudra jouer des dizaines d'heures pour espérer débloquer toutes les récompenses disponibles.

Cette progression permanente vous récompense ainsi quelle que soit la qualité de votre session de jeu et permet d'être plus performant à la suivante. Vous pouvez ainsi jouer pendant des heures mais aussi faire une petite partie de temps en temps pour progresser et vaincre les 20 niveaux de difficulté qui s'offrent à vous.

Vous pouvez acheter Roguebook sur Steam au prix de 24,99 €, ou au prix de 34,99 € en Deluxe Edition.

Cet article est sponsorisé par Nacon.

3 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 124.265.006 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.