NetEase rejette une extension de 6 mois du partenariat avec Blizzard en Chine

Les joueurs chinois commencent à stresser un peu là
JudgeHype | 17/01/2023 à 15h25 - 22

Dès le 23 janvier, Blizzard sera dans l'obligation de suspendre ses activités en Chine. En effet, NetEase a rejetté la proposition du studio de prolonger de six mois leur partenariat, délai qui aurait permis de maintenir l'activité sur World of Warcraft, Overwatch ou encore Hearthstone en attendant de trouver un nouveau partenaire à long terme.

D'après les informations révélées par South China Morning Post, Blizzard aurait proposé de maintenir le contrat actuel, datant de 2019 pour six mois supplémentaires.

Malheureusement, NetEase n'est pas disposé à prolonger le service de jeu pour six mois sur la base des conditions de coopération existantes, tandis que nous recherchons un nouveau partenaire, afin que tout le monde puisse continuer à jouer pendant cette période.

Annoncée en novembre dernier, la fin du partenariat a immédiatement mis un coup de pression sur les joueurs. Ces derniers se demandent ce que vont devenir leur compte ainsi que le contenu accumulé sur les jeux depuis tant d'années. Seul Diablo Immortal continuera de fonctionner normalement, tous les autres titres sont concernés par la fermeture des serveurs.

Le journal rapporte que l'offre de prolongation de six mois de Blizzard a toutefois été faite après la dissolution de l'équipe locale chargée de l'exploitation de ses jeux dans le pays. La plupart des membres de cette équipe, sous la direction de Shanghai EaseNet Network Technology, filiale de NetEase, ont déjà été licenciés, tandis que d'autres ont été transférés en interne. 

Il est étonnant d'apprendre que Blizzard ait proposé à NetEase de prolonger le contrat si proche de la date du 23 janvier. La société était-elle trop confiante dans sa capacité à trouver un autre gestionnaire ?

D'après un message publié sur la plateforme Weibo, Blizzard annonce ne pas baisser les bras et continue de travailler pour dénicher un partenaire fiable. Ce ne sera pas chose aisée puisqu'il s'agit de gérer des titres rassemblant des millions de joueurs.

Hélas pour les joueurs, même si Blizzard annonce tout à coup avoir trouvé un partenaire en Chine, il est peu probable que les serveurs pourront être relancés rapidement. Le processus de validation pourrait être long et semé d'embûches, comme c'est parfois le cas en Chine quand il s'agit des jeux vidéo.

22 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site JudgeHype : 136.923.318 visites.
© Copyright 1998-2023 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.